ANNIE COMBE

Céramiste

Dans une autre vie, Annie Combe travaillait au CNRS.

De son parcours scientifique, il lui est resté une tournure d’esprit et une exigence du travail bien fait. C’est par la recherche qu’elle a d’abord appréhendé la matière, en travaillant sur l’émail. Peu à peu, elle évolue en créant l’Atelier Céladon, elle se tourne vers différentes terres de faïences. Vases, calebasses, bols… Elle aime jouer avec la matière et les textures, chercher à mêler la rugosité et la délicatesse sur une même pièce, faire de nouvelles expériences. Ses pièces sont fines et épurées, et les techniques sont précises.
“A l’extérieur, l’épiderme de terre brute semble protéger l’intérieur lisse et coloré. Mes pièces sont un mélange de rudesse et de douceur”.